Illustre ancien

Retour aux résultats

CAILLAVET Henri

Année de sortie : 1933


Henri Caillavet (1914-2013) fut une grande figure du radicalisme et de la franc-maçonnerie. Avocat de formation et docteur en sciences politiques, il se distingua par un beau parcours politique : député de Lot-et-Garonne (1946-1958), sénateur de Lot-et-Garonne (1967-1983), eurodéputé français (1979-1984). Sous la IVe République, il occupa même le Secrétariat d’Etat à la France d’Outre-mer dans le gouvernement de René Mayer (10 janvier au 21 mai 1953) et le Secrétariat d’Etat aux Affaires économiques et au Plan dans le gouvernement de Pierre Mendès France (19 juin au 3 septembre 1954).

Il est décrit comme un inlassable législateur, menant de multiples combats pour les libertés, abordant des sujets de société sensibles et suscitant parfois des polémiques virulentes : l'avortement, les régimes matrimoniaux, le divorce par consentement mutuel, l’autorisation des greffes d’organe – loi Caillavet (1976) –, la réforme de l'internement psychiatrique, l'insémination artificielle, la dépénalisation de l'homosexualité, le droit de vivre sa mort. Il défend les radios locales, la télévision future câblée, les fonds de création télévisuelle, la transparence et le pluralisme de la presse, préside la commission sur la publicité clandestine, siège au sein de la CNIL, du Comité national d'éthique et de l’Association du droit à mourir dans la dignité qu’il présida un temps.

Nos adhérents peuvent lire le discours impromptu qu’il donna lors de notre AG de 2008 dans le parloir de Palissy (télécharger le Bulletin 2008, p.14), ainsi qu'un article à son sujet dans le Bulletin 2007, p.46.

http://www.senat.fr/senateur/caillavet_henri58411c.html

https://www.senat.fr/presse/cp20130227e.html

http://www.lemonde.fr/disparitions/article/2013/02/27/henri-caillavet-un-legislateur-hors-du-commun_1839757_3382.html