Historique du lycée Bernard Palissy

L'histoire récente des lycées d'Agen ne commence pas à la naissance du lycée Bernard Palissy. En effet, c'est dans les locaux de l'actuel collège Chaumié que s'ouvrirent les classes de lycée le 8 novembre 1858 dans ce qui était alors le Collège d'Agen. C'est là que naquit notre association en 1880, reconnue d'utilité publique en 1888 sous le nom de « Association amicale des anciens élèves du collège et du lycée d'Agen », plus ancienne donc que le lycée actuel.

Le Collège et Lycée d'Agen se révéla rapidement trop exigu pour accueillir un nombre croissant de jeunes garçons. Par ailleurs, la France décida d'établir un enseignement secondaire pour les jeunes-filles. Plusieurs projets de relocalisation dans des bâtiments existants furent étudiés. Mais sous l'impulsion de Jean-Baptiste Durand, maire de 1880 à 1888, le Conseil municipal vota dans sa séance du 25 avril 1883 la construction d'un nouveau lycée de garçons, tandis que l'ancien lycée serait réservé aux jeunes-filles.

Les plans furent établis par l'architecte de la Ville, Alexandre Lhéritier, et d'importants travaux de terrassement commencèrent. On préleva dans le quartier de Rodrigues, au lieu appelé depuis « l'Emprunt », des quantités énormes de terre pour réaliser un promontoire de plus de quatre hectares qui mettrait l'établissement à l'abri des grandes crues de la Garonne.

Cinq ans après la décision du Conseil municipal se déroula la cérémonie de la pose de la première pierre par le président de la République, Sadi Carnot, le 26 avril 1888. La construction et l'aménagement intérieur furent réalisés en cinq années. Le conseil du lycée, dans sa délibération du 1er février 1893, proposa au Recteur de nommer l'établissement « Lycée Bernard Palissy » (les noms de Scaliger et Jasmin avaient aussi été évoqués), en référence à celui qui fut « un grand maître, un grand penseur, le créateur de la méthode expérimentale » selon M. Rollet, pasteur, qui participait au débat. Ce nom fut officiellement attribué le 25 juillet 1893.

Le 1er octobre 1893 connut la première rentrée scolaire d'un établissement qui avait coûté deux millions de francs or dont 800 000 pour la Ville. Le collège de jeunes-filles devint alors le Lycée Joseph Chaumié, ancien élève, membre fondateur de notre association dont il fut président en 1899 et 1900 – il fut aussi maire d'Agen et ministre de l'Instruction publique puis des Finances.

Résumé établi d'après la plaquette commémorative de la célébration du centenaire (1880-1980).